À court de mots ? (de KM)


Des sons, des images me parviennent le soir
Sont-ils vrais, non ils sont superfétatoires
Mon cerveau brûle, mon petit cœur s’emballe
Le sort me joue des tours qui me donnent du mal

Et Puis l’évidence est là, il est trop tard
Le piège s’est refermé, je me suis perdu
Poussé dans la vive lueur de ton regard
Je me suis mis à contempler son étendue

Et dans un sursaut d’orgueil mon cœur s’affaiblit
J’entends de la musique, des diamants brillent
Ton Être ordonne, ma volonté se plie

Je suis venu, j’ai vu, j’ai été vaincu
Par fierté, je ne puis être un héros
Sans ton numéro, je serai à court de mots

KM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s