Requiem de sentiments embryonnaires (de KM)


Aujourd’hui j’ai connu la religion
J’ai vu ces actes de bravoure qui émanent de grandes passions
Les lumières sombres de leur clarté étouffée
Dans ton regard scintillant et tes cheveux ébouriffés

Aujourd’hui j’ai vécu la communion
De deux êtres si proches par leurs défauts
Qu’ils se perdent et se retrouvent dans d’interminables cycles d’union et désunion
Qui à chaque fois leur octroient ce qu’il leur faut

Aujourd’hui j’ai eu une conversation
Avec des mots muets, j’évoquais des pratiques un peu désuètes
Sous le regard approbateur d’une chouette
Qui sublimait tant bien que mal son aversion

Je suis entré dans ton esprit et tu consumas mon âme
Dans de douloureuses flammes, libératrices aux hommes pieux
Epuré donc inhumain j’en ressortis sans aucun blâme
Moi, qui pour avoir découvert tes mystères, suis devenu un Dieu

Aujourd’hui j’ai eu une révélation
Te dire je t’aime en mille langues différentes
Chasser toutes les peurs qui te hantent
Te pourvoir toutes les choses qui te tentent
Ne te rendra pas réelle pour autant
Toi que j’eusse tellement aimé
Si seulement dans mon esprit tu avais cessé d’exister

KM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s